Communiqué du porte-parole sur la Russie

State Department spokeswoman Heather Nauert (AP image)

Département d’État des États-Unis

Bureau du porte-parole

Washington, le 29 janvier 2018

Communiqué de Mme Heather Nauert

Les États-Unis constatent avec la plus grande inquiétude le dernier incident de pratiques militaires russes non sûres qui a eu lieu au-dessus de la mer Noire le 29 janvier dernier. Comme l’ont confirmé les forces navales américaines en Europe, un SU-27 russe s’est engagé dans une interaction non sûre avec un EP-3 américain dans l’espace aérien international : le pilote russe s’est rapproché à moins de 5 pieds (un peu plus de 1,5 mètre) de l’EP-3 et a directement traversé sa trajectoire de vol. Alors que l’avion américain manœuvrait conformément au droit international, la partie russe violait de manière flagrante les accords existants et le droit international, en l’occurrence l’Accord de 1972 sur la Prévention des incidents en mer et en haute mer (INCSEA). Il ne s’agit là que du dernier exemple en date d’activités militaires russes qui ne tiennent compte ni des normes ni des accords internationaux. Nous appelons la Russie à cesser ces actions dangereuses qui augmentent les risques d’erreurs de calculs, le danger pour les équipages des deux côtés et les collisions en vol.

Traduction de “Unsafe Russian Military Practices”.
Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.