Coopération transatlantique relative au COVID-19

Département d’État des États-Unis
Bureau de la porte-parole
Le 12 mai 2020

 

Comme l’a dit le président Trump, les États-Unis œuvrent avec leurs amis et partenaires à travers le monde afin de coordonner nos efforts visant à mettre un frein à la propagation de la pandémie de COVID-19. Les États-Unis attachent une grande importance à leur collaboration avec les alliés et partenaires pour lutter contre la pandémie et planifier notre redressement collectif. En plus du leadership du président et du secrétaire d’État avec le G7, le G20, l’OTAN et d’autres homologues, le sous-secrétaire d’État Stephen E. Biegun organise chaque semaine des appels de coordination avec les alliés et partenaires transatlantiques depuis le 19 mars, y compris avec la Commission européenne.

Ces appels ont permis aux États-Unis et à leurs alliés et partenaires transatlantiques d’échanger des idées et des bonnes pratiques en réponse aux enjeux singuliers et complexes présentés par la pandémie mondiale, et de planifier la « réouverture » en toute sécurité de nos économies et du commerce. Grâce à la collaboration entre les partenaires transatlantiques, nous avons :

  • Permis à des centaines de milliers de ressortissants de nos pays respectifs de faire revenir chez eux leurs familles et leurs proches, alors même que les frontières avaient été fermées et que les options de vol commercial avaient disparu ;
  • Facilité le maintien de fournitures cruciales d’équipement de protection et de fournitures médicales vitales afin de renforcer les capacités de nos propres systèmes de santé à répondre à la pandémie et à la combattre ;
  • Assuré que les ressortissants étrangers travaillant dans des secteurs économiques essentiels dans nos pays respectifs puissent continuer à travailler ;
  • Identifié les pays les plus vulnérables aux effets de la pandémie et établi une coordination sur la façon de les soutenir au mieux ;
  • Collaboré au renforcement de l’ordre international fondé sur les règles, des droits universels et de la paix et la sécurité internationales contre les efforts visant à les affaiblir par le biais de la désinformation et d’autres moyens ;
  • Déterminé les opportunités dans les réunions et forums multilatéraux pour répondre à et prendre en compte les défis soulevés par la pandémie, y compris le G7 et le G20 ; et
  • Partager les bonnes pratiques sur la façon dont des sociétés libres et ouvertes peuvent répondre à la pandémie et la combattre tout en continuant de défendre les principes démocratiques.

Alors que nous commençons à rouvrir nos sociétés et à redémarrer l’économie mondiale, les États-Unis et leurs partenaires transatlantiques, grâce à des efforts bilatéraux et multilatéraux, continueront à collaborer sur les points suivants :

  • Partager les bonnes pratiques et les leçons apprises alors que nos sociétés, nos entreprises et nos gouvernements reprennent le travail ;
  • Atténuer les effets de la fermeture des frontières et diminuer les liaisons en matière de transport pour les chaînes d’approvisionnement mondiales ;
  • Maintenir les liaisons aériennes et de transport nécessaires pour permettre la circulation essentielle des personnes et des marchandises ;
  • Les efforts pour développer des vaccins, des diagnostics et des traitements thérapeutiques et une fois développés, les rendre disponibles, accessibles et abordables pour tous ;
  • Favoriser la transparence et le partage en temps opportun des données et des informations de santé avec la communauté internationale pour faire face aux maladies émergentes et aux menaces potentielles à la santé mondiale ;
  • Les discussions sur le recours à des institutions et des forums multilatéraux pour renforcer la réponse mondiale à la pandémie et aux crises à venir ;
  • Les mesures pour redynamiser la croissance mondiale et la prospérité économique ;
  • Les efforts mondiaux d’assistance pour aider les pays vulnérables, en particulier en Afrique, à renforcer leurs systèmes de santé et répondre à la pandémie et son impact économique ; et
  • Renforcer la gouvernance démocratique, les droits universels (y compris la liberté de la presse et la liberté d’expression) et l’ordre international fondé sur des règles et s’opposer aux efforts de ceux qui cherchent à affaiblir ces principes par la désinformation et la contrainte.

Les États-Unis et leurs partenaires transatlantiques sont favorables à la coordination avec les partenaires et les organisations internationales qui partagent nos objectifs et nos principes communs et sont capables de contribuer à nos efforts pour favoriser la paix, la sécurité et la prospérité dans le monde.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.