Oncle Sam

Il est représenté par un personnage de grande taille avec des favoris et des cheveux blancs, portant une redingote étoilée, un pantalon à rayures et un chapeau haut de forme décoré d’étoiles et de rayures rappelant le drapeau américain.

L’Oncle Sam a eu plusieurs visages : un air hargneux et malveillant pendant la guerre hispano-américaine par exemple. Mais on retiendra surtout le fameux portrait intitulé « we want you » (littéralement « nous vous voulons ») diffusé pendant la première et la seconde guerre mondiale pour le recrutement des soldats américains.

Les origines de ce symbole national remontent au début du dix-neuvième siècle. Les historiens s’accordent à penser que le terme fut utilisé pour la première fois pendant la guerre contre l’Espagne en 1812 et attribuent sa création à Samuel Wilson, un entrepreneur travaillant dans le conditionnement de viande pour l’armée américaine.

I want you for U.S. Army. (Library of Congress)

Samuel Wilson (1766-1854) quitta le domicile familial à 14 ans pour rejoindre les rangs de l’armée. Se retrouvant à 23 ans sans un sou en poche, il monta une entreprise de conditionnement de la viande à Troy dans l’Etat de New York.

Reconnu bientôt pour ses compétences professionnelles, il devint responsable de l’approvisionnement de l’armée pour les Etats de New York et du New Jersey. Alors qu’un groupe de personnages illustres, dont le gouverneur de l’Etat de New York de l’époque, visitait l’usine, l’un d’eux demanda à un ouvrier la signification des initiales « E.A.-U.S. » sur chaque fût de viande. L’ouvrier répondit que les initiales E.A. signifiaient Elbert Anderson, le nom du partenaire de la société. En plaisantant, il ajouta que les initiales U.S. signifiaient « Uncle Sam Wilson ».

L’anecdote fit son chemin et à la fin de la guerre de 1812, le surnom était adopté. En 1961, le Congrès reconnut à « Uncle Sam Wilson » de Troy la parenté du symbole des Etats-Unis.