Le mois du patrimoine culturel des Amérindiens: la protection des biens culturels améridiens au coeur d’une série de rencontres

Savez-vous qu’il existe 567 nations amérindiennes souveraines aux Etats-Unis ? Appelées en anglais tribus, nations, clans, pueblos, communautés ou villages, 230 d’entre elles se trouvent en Alaska et les autres se répartissent dans 35 états, représentant une population d’environ 2 millions de personnes sur tout le territoire.

A l’occasion du 27e anniversaire de la loi NAGPRA (Native American Graves Protection and Repatriation Act) and et du Native American Heritage Month traditionnellement célébré en novembre aux Etats-Unis, la protection des biens culturels a été cette semaine au cœur d’une série de rencontres organisées par l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique autour de trois conférencières invitées. Melanie O’Brien, directrice de l’application de la loi au niveau fédéral au #National Park Service; Carla Mattix, avocate-conseil au #Département de l’Intérieur; et Theresa Pasqual de la communauté PuebloAcoma au Nouveau Mexique ont participé à différents échanges réunissant des représentants des institutions et des professionnels concernés par le commerce de biens culturels afin de leur faire écho des préoccupations des communautés natives concernant la dispersion de leur patrimoine culturel et spirituel, d’établir un dialogue constructif pour lutter ensemble contre leur trafic illicite, et d’identifier des domaines de coopération. Dans un souci de sensibilisation auprès des jeunes générations aux droits des communautés natives, Theresa Pasqual est également allée à la rencontre de lycéens à qui elle a présenté la culture de son village Acoma.

Savez-vous que la deuxième plus importante collection de masques nord-amérindiens de France se trouve au musée de Boulogne-sur-Mer ? Notre ambassade remercie la Ville de Boulogne-sur-Mer d’avoir fait découvrir à notre délégation, menée par sa Conseillère Julia Fendrick, la collection du linguiste-explorateur boulonnais Alphonse Pinart qui constitue aujourd’hui un ensemble exceptionnel au monde de masques sugpiat de l’archipel de Kodiak en Alaska, ainsi que la collection d’art contemporain, fruit d’un échange unique entre la communauté de Kodiak et le musée de Boulogne-sur-Mer. De nombreuses pistes de coopération dans le domaine de l’éducation et de la recherche ont été évoquées avec la Première adjointe afin de consolider et de développer les échanges entre Boulogne-sur-Mer et la communauté de Kodiak en Alaska.