Les États-Unis se réjouissent du référendum en République centrafricaine

DÉPARTEMENT D’ÉTAT DES ÉTATS-UNIS

Bureau du porte-parole 

Pour diffusion immédiate
Washington, D.C.
Le 15 décembre 2015

DÉCLARATION DU PORTE-PAROLE JOHN KIRBY

Les États-Unis se réjouissent du référendum en République centrafricaine

Les États-Unis se réjouissent de la réussite du référendum constitutionnel en République centrafricaine, premier pas vers un gouvernement post-transition élu de manière crédible. Nous félicitons les autorités de transition pour l’organisation du référendum, applaudissons le soutien apporté par les Nations unies et saluons les Centrafricains pour leur détermination à faire entendre leur voix. Avec une forte participation dans tout le pays, malgré les intimidations émanant des saboteurs et des violences éparses, les Centrafricains ont montré qu’ils désiraient clairement décider de l’avenir de leur pays par les urnes plutôt que de laisser des individus armés déterminer l’avenir de la nation. Nous soulignons notre souhait de voir cette dynamique positive se poursuivre à l’approche du scrutin du 27 décembre.

Les États-Unis condamnent les actes de certains saboteurs qui ont tenté d’entraver le droit de vote des Centrafricains et prient instamment les autorités régionales de prendre des mesures pour contenir ces individus. En conformité avec le sentiment de la majorité de la population, nous rejetons catégoriquement toute atteinte à l’intégrité territoriale du pays et condamnons toutes les violences. Nous prenons acte de l’attention portée par la communauté internationale aux étapes finales du processus de transition politique et de sa volonté d’utiliser les outils dont elle dispose pour rendre justiciables ceux qui sapent la paix, la stabilité et la sécurité de la République centrafricaine et de son peuple.