L’ANTICHAMBRE DU PLAN MARSHALL

Cette antichambre a été nommée en l’honneur du Programme de Redressement Européen, plus connu sous le nom de « Plan Marshall ».

Cette antichambre servait de salle à manger du temps du comte de Saint-Florentin et du temps de Talleyrand. Le décor était, comme dans les deux autres antichambres, très sobre. Les murs étaient revêtus de menuiserie. Le sol était dallé de pierres noires et blanches.

Au 19ème siècle, le décor a été considérablement modifié et agrémenté afin d’accueillir l’impressionnante collection de tableaux de Pierre Paul Rubens de la famille Rothschild. Les menuiseries qui recouvraient les murs ont donc été remplacées par la mise en place d’un décor de tissu et par l’ajout de dorures. Un nouveau trumeau de glace et quatre dessus-de-porte sculptés en haut-relief représentant les quatre saisons sont venus compléter ce décor. La cheminée puis le poêle qui se trouvaient dans cette pièce ont été supprimés. Enfin, comme dans les deux autres antichambres, le dallage en pierre qui recouvrait le sol a été remplacé à cette époque par un parquet.

La famille Rothschild n’utilisait pas cette antichambre comme salle à manger, mais les pièces appelées aujourd’hui salle à manger Rothschild et grande salle à manger, qui font partie de l’agrandissement réalisé à la fin des années 1860.

Le décor tel qu’il est présenté aujourd’hui s’inspire donc du décor réalisé au 19ème siècle. La magnifique tenture damassée cramoisie qui orne les murs a été réalisée par Tassinari & Chatel dans leurs ateliers de Lyon.