Villes jumelées

Connecticut: New Haven et Avignon

Le jumelage entre les villes de New Haven dans le Connecticut et d’Avignon en Provence a débuté il y a plus de 20 ans. La ville de New Haven est réputée pour l’université de Yale qui accueille plus de 300 000 étudiants. La ville d’Avignon est connue pour son festival de théâtre en été, et pour son fameux pont. Depuis le début du jumelage, les échanges culturels, scolaires et professionnels n’ont cessé de se développer. Chaque été, depuis plus de 20 ans, des lycéens américains viennent étudier en Avignon et sont accueillis par des familles. Des groupes d’avignonnais sont régulièrement reçus à New Haven.

Californie

Beverly Hills et Cannes

Le jumelage entre Cannes et Beverly Hills fut signé en mai 1986. Depuis lors des rencontres ont eu lieu et donné suite à des échanges de jeunes, des séjours d’étudiants Cannois à Beverly Hills pour parfaire leur connaissance linguistique ou professionnelle (stages). Plus récemment, la ville de Cannes a eu le plaisir d’accueillir la chorale du lycée de Beverly Hills « the Madrigals » qui a donné quatre concerts pour le plus grand plaisir des Cannois. Leur passage suscita l’enthousiasme à telle enseigne que Cannes recevra le mois prochain (7-15 avril) les jeunes danseurs de ce même lycée « The Beverly Hills High School Dance Company » qui se produiront les 9 et 11 avril au théâtre de la Licorne. En projet également, une exposition de la collection Traverso photos de stars prises lors du festival de Cannes par une famille de photographes Cannois de père en fils.

Los Angeles et Bordeaux

Le jumelage entre Bordeaux et Los Angeles fut signé en 1964. Cette même année furent créées les associations Bordeaux-Los Angeles (aujourd’hui Bordeaux – U.S.A.) et Los Angeles-Bordeaux en vue d’établir et de développer des relations économiques, scientifiques et culturelles entre l’Aquitaine et la Californie et resserrer les liens d’amitié et d’intérêt entre les deux villes jumelles. Par la suite, se développèrent des échanges, notamment entre universités et entre associations : échanges d’étudiants logés en famille pendant les vacances d’été et échanges de résidences entre familles des deux villes. Concernant essentiellement le domaine de l’éducation, la relation entre Bordeaux et Los Angeles, se concrétise par exemple, sous la forme d’échanges entre le Centre d’Études de l’Université de Californie implanté, depuis 1962, à l’Université Michel de Montaigne Bordeaux 3, et les neuf campus de l’université de Californie. Plus de 3 000 jeunes américains ont ainsi pu découvrir Bordeaux et sa région, et plus de 1500 étudiants bordelais ont pu séjourner en Californie. Des échanges linguistiques existent entre le lycée Camille Julian et la Windward School de Los Angeles.

Colorado : Denver et Brest

La relation d’amitié est scellée en 1948. Quelques mois auparavant, une institutrice de Denver, Amanda Knecht, découvre Brest dévastée par les bombes. A son retour, elle va lever des fonds importants dans les écoles de Denver pour améliorer le confort des petits brestois. Ce jumelage est considéré outre-atlantique comme le second plus ancien de l’histoire des États-Unis, toutes villes confondues. Côté français, le rapport sénatorial portant sur la solidarité internationale (2012), confirme que Brest–Denver est le premier jumelage franco-américain.

En 2016, ce lien privilégié se concrétise toute l’année. Des jeunes ambassadeurs du Jumelage sont accueillis à Denver en été. Au niveau scolaire, le lycée Saint-Anne envoie tous les ans une quinzaine de brestois découvrir le Colorado. En retour, Brest a le plaisir de permettre la découverte de ses façades maritimes – ainsi que les plages du débarquement et Paris – aux lycéens de Denver.

Parmi les différentes expositions et manifestations culturelles qui ponctuent l’année, la plus émouvante fut sans doute celle qui permit récemment de retrouver et remercier une des écolières qui envoya ses livres à des jeunes brestois dans les années 1950. Une belle façon de célébrer la relation ancienne qui unit les deux villes, tout en perpétuant l »amitié franco-américaine.

Georgie: Toulouse et Atlanta

Toulouse est jumelée avec Atlanta depuis le 7 avril 1975. L’association organise des échanges entre les deux villes dans trois domaines: des échanges dans le domaine médical entre les hôpitaux de Toulouse et Atlanta, des échanges dans le domaine scientifique entre l’INSAT et Georgia Tech et des séjours d’étudiants et d’adultes.

Kentucky

Montpellier et Louisville

Montpellier et Louisville sont jumelées depuis 1954, à l’initiative de deux professeurs des universités de Louisville et de Montpellier. Dès ses origines, Louisville a eu des liens privilégiés avec la France. Fondée en 1778, par le Général George Rogers Clark sur le site de la rivière Ohio découvert en 1669 par l’explorateur français Cavelier de la Salle, la ville a été baptisée en l’honneur du roi Louis XVI, pour le remercier de son aide pendant la guerre d’indépendance. Aujourd’hui, le Grand Louisville, qui compte près d’un million d’habitants, combine la tradition – le Derby et le Bourbon sont mondialement célèbres – avec un grand dynamisme économique qui a transformé la ville en un carrefour d’affaires. Le jumelage s’est très vite orienté vers des échanges d’étudiants. Depuis les années 1950, des jeunes des deux villes peuvent faire des stages en entreprise dans la ville jumelle pendant les vacances d’été. Des échanges de boursiers permettent également à des étudiants de passer une année universitaire dans leur ville jumelle. Grâce au Kentucky Institute for International Studies (KIIS) de l’Université de Louisville, de nombreux étudiants du Kentucky ont pu effectuer un semestre d’études à Montpellier. Il y a également de nombreux échanges dans le domaine des sports, du chant et de l’opéra. La bibliothèque municipale de Louisville a fait don d’une partie de sa collection à la bibliothèque américaine de Montpellier. En 1980, Louisville et Montpellier ont signé un partenariat économique pour élargir les relations d’affaires et le commerce entre les deux villes ; en 1989, s’est tenue à Montpellier, une conférence Technopole en vue d’accroître le développement dans les domaines de la médecine et de l’agriculture.

Lamotte-Beuvron et Paris Kentucky

Pascal BIOULAC, Maire de Lamotte-Beuvron conduira une délégation qui s’envolera le dimanche 24 avril, direction Paris Kentucky pour rencontrer Michael THORNTON, Maire de Paris KY.

Cet événement scellera, par le biais d’un serment de jumelage, les liens amicaux tissés lors de la visite de la délégation américaine en juillet 2015. Cette dernière a apprécié Lamotte-Beuvron, les installations du Parc équestre Fédéral, le patrimoine architectural de la Loire Valley et bien sur la spécialité culinaire locale de renommée mondiale : La fameuse Tarte Tatin. Ces deux villes ont bien évidement un centre d’intérêt commun : elles abritent les deux plus grandes structures équestres mondiales sans oublier les liens d’histoire entre le Loir-et-Cher et les USA à travers l’épopée du Comte de Rochambeau. La concrétisation de ce projet, initié par Pascal BIOULAC, a plusieurs objectifs :

  • Lier les deux populations,
  • Faciliter la connaissance des deux cultures,
  • Encourager les échanges scolaires et universitaires,
  • Mutualiser les activités de coopération au bénéfice des collectivités,
  • Développer des projets communs pour de nombreuses générations.

Le rapprochement amical des deux villes laisse entrevoir de belles perspectives de développement.

Illinois: Chicago et Paris

Tout comme Le Mans et Paderborn, certaines villes jumelées ont des liens évidents. Par exemple, Paris et Chicago ont une coïncidence dans leur histoire qui dépasse l’amitié des deux villes. En 1871, alors que le Grand Incendie de Chicago détruit une grande partie de la ville, Paris est sous le siège des forces révolutionnaires, La Commune, qui a également rasé une portion de la ville.
En 1909, dans ses dessins pour le futur de Chicago, l’architecte et urbaniste Daniel Burnham a été fortement influencé par la vaste rénovation de Paris entreprise par le Baron Georges-Eugène Haussmann dans la deuxième partie du 19ème siècle.
Ses plans, surnommés « Paris sur la prairie » proposent de larges boulevards, de longues rues en diagonales ainsi que des projets d’aménagement et des monuments.
Les grandes figures littéraires lient aussi les deux villes; Ernest Hemingway, né et élevé à Oak Park (ville limitrophe à l’ouest de Chicago) sera associé avec le Paris des années 1920 ; et la liaison illustre entre l’écrivain Nelson Algren et Simone de Beauvoir, un sujet littéraire en soi, a commencé à Chicago. Algren a montré à la parisienne renommée la face cachée de la ville et ses quartiers ouvriers, et leur relation a débouché sur une correspondance à vie et un triangle amoureux avec son partenaire Jean-Paul Sartre. Depuis l’accord de 1996, des échanges et des programmes culturels entre les deux villes sont devenus courants, comme le cadeau à la ville de Chicago d’une réplique d’une entrée de métro parisien Guimard 1900 classique, qui sert d’entrée au train régional à l’arrêt Van Buren Street.

Le comité de jumelage PARIS-CHICAGO a pour mission de promouvoir les échanges institutionels, culturels, économiques, sociaux et sportifs entre Paris et Chicago dans le cadre du Pacte d’amitié et de coopération qui unit la Mairie de Paris et la Mairie de Chicago.

Louisiane: La Nouvelle Orléans et Juan-les-Pins

Le lien entre La Nouvelle Orléans et Juan-les-Pins remonte au début du 20ème siècle, lorsque Sidney Bechet se rend en villégiature à Antibes Juan-les-Pins. Lors de cette visite, il tombe amoureux de cet endroit dont l’exubérance lui rappelle sa ville natale ; plus tard, en 1951, c’est là qu’il décide de convoler en justes noces (une folle journée qui voit des orchestres, des stars et des journalistes du monde entier défiler et danser dans les rues. Sidney Bechet y joue pour la première fois Dans les rues d’Antibes—In the streets of Antibes – l’un de ses plus grands morceaux). C’est le 16 avril 1994 que les maires d’Antibes et de La Nouvelle Orléans, Pierre Merli et Sidney Barthelemy, signent un accord officiel faisant de Juan-les-Pins et de La Nouvelle Orléans des villes jumelles. Ce jumelage est surtout centré sur des échanges sociaux et culturels, en particulier sur la musique par référence à Sidney Bechet. C’est pour lui rendre hommage qu’en 1960 deux passionnés de jazz, Jacques Souplet et Jacques Hébey, créent le 1er Festival de jazz d’Antibes Juan-les-Pins. Lors de l’édition 2006 de ce festival, la solide amitié entre les deux villes fut plus que jamais omniprésente. Antibes Juan-Les-Pins avait décidé de marquer sa solidarité avec La Nouvelle Orléans, suite au passage de l’ouragan Katrina, en prélevant 50 centimes d’euros sur chaque billet vendu et en organisant une tombola lors d’une soirée «Nouvelle Orléans». Une somme de plus de 10 000 dollars a ainsi été recueillie et sera remise lors du « French Affairs » (21-23 octobre 2006), une manifestation organisée à La Nouvelle Orléans par la Maison de la France aux Etats-Unis. Ces fonds sont destinés à la reconstruction du Passebon Cottage situé dans le quartier Treme de la ville.

Massachusetts: Strasbourg et Boston

Berceau de l’Amérique, Boston est la septième ville des Etats-Unis. Cité culturelle aux multiples musées, galeries, concerts et bibliothèques, on la surnomme parfois l’Athènes de I’Amérique. C’est le strasbourgeois Charles Munch, chef d’orchestre du Boston Symphony Orchestra, qui est à l’origine du rapprochement entre Strasbourg et Boston. Boston fut ainsi la première ville officiellement jumelée avec Strasbourg en 1956. Suscité par la Ville de Strasbourg et l’association Alsace-Etats Unis, le comité de jumelage Strasbourg Boston a vu le jour en 1991, afin de promouvoir les échanges les plus divers entre citoyens des deux villes. Depuis, les contacts se sont multipliés, fruit de la volonté et du travail des comités de jumelage et des municipalités.

Saint-Germain/Winchester

Le protocole d’amitié entre Saint-Germain-en-Laye (FR) et Winchester (MA, USA) a été signé le 8 décembre 1990.  Les objectifs du jumelage sont de favoriser les échanges individuels ou collectifs entre les deux villes,  organiser des rencontres, visites, séjours et contribuer au rapprochement avec les Etats-Unis. Nos activités traditionnelles sont  la célébration des fêtes américaines (Independence Day – Thanksgiving). L’envoi de stagiaires en entreprise d’un pays à l’autre. L’organisation de conférences, visites, expositions, démonstrations sportives, échanges officiels, professionnels, scolaires, culturels, sportifs et de voyages (une année découverte d’une nouvelle région aux USA, une année en France).
http://jumelage.org/francais/

Buffalo et LilleEtat de New York

Jumelées depuis 1991, les villes de Buffalo et de Lille ont une association dynamique dont le logo est une combinaison du bison (buffalo) et du lion flamant. La coordination des programmes de cette association est assurée par six comités spécialisés en droit et gouvernement, sciences, éducation, arts et culture, affaires économiques et sports. Diverses activités sont offertes : tous les ans, ont lieu des échanges entre lycées et entre étudiants en médecine et pharmacie. En octobre 2006, Buffalo a reçu une délégation de l’association du barreau de Lille ; à cette occasion, a été renouvelé l’accord de coopération avec la « Erie County Bar Association ». Durant l’été 2007, Buffalo accueillera le troisième festival du Film Français : « Films du monde francophone ».

Rochester et Rennes

Le jumelage entre Rennes et Rochester fut entériné en 1958 à l’Hôtel de Ville de Rennes. Rennes devint ainsi la première ville jumelle de Rochester.  En 2016, ce jumelage historique reste très dynamique.  Les échanges scolaires et universitaires constituent un des piliers de ce jumelage.  Huit établissements secondaires de Rennes sont jumelés avec des établissements rochestériens.  Il existe aussi cinq échanges universitaires permanents.  Par exemple, l’Ecole d’Ingénieurs INSA de Rennes envoie une dizaine d’ingénieurs au Rochester Institute of Technology.  Entre 200 et 300  étudiants et lycéens font le voyage transatlantique tous les ans.  Le Lycée de Bréquigny vient d’accueillir une délégation des Lycées Gananda et Honeoye de Rochester.

L’Avenue de Rochester est une des artères principales de Rennes.  Le “Pont de Rennes Bridge” à Rochester est un site touristique majeur dans la ville.

En juillet 2015, Madame Jocelyne Bougeard, Adjointe à la Députée-Maire de Rennes Nathalie Appéré, a conduit une délégation de Rennes à Rochester pour rencontrer des représentants de la Ville de Rochester, des partenaires institutionnels, des sociétés rochestériennes et le Comité de Jumelage de Rochester.

En 2015, l’Université Nazareth College de Rochester a fêté 45 ans d’échanges avec l’Université de Rennes 2 Haute Bretagne.  La même année l’Ecole de Kiné de Rennes (IFPEK) a finalisé un accord d’échange avec l’Université Nazareth College.  L’Ecole des Arts Graphiques de Rennes (LISAA) entretient des relations étroites avec l’Université Nazareth College.

Dans le domaine de la musique, l’Association Breizh-Amerika a organisé un concert de musique bretonne à Rochester en 2015.  L’Orchestre des Jeunes de Haute Bretagne (OJHB)  se produira à Rochester en 2017 en partenariat avec le Rochester Philharmonic Youth Orchestre (RPYO).

La Ville de Rennes recevra une délégation économique de Rochester en octobre 2016.

Composé de 35 membres, le Comité de Jumelage Rennes-Rochester se réunit régulièrement à l’Institut Franco-Américain, un autre pilier de ce jumelage.  Fondé en 1961 par les villes de Rennes et de Rochester avec le soutien de l’Ambassade des Etats-Unis, l’Institut Franco-Américain accueille un groupe d’étudiants de l’Université de Rochester tous les ans.
Président du Comité de Jumelage à Rennes: Eric Beaty (beatyeb@state.gov)
Président du Comité de Jumelage à Rochester: Raymond Griswold (rgris57152@aol.com).

Etat du Tennessee: Nashville, Alexandria et Caen

Nashville et Caen

Bien que le jumelage officiel entre Nashville et Caen date de 1991, les échanges entre les deux villes ont commencé dès 1977. Cette année- là, Steve Cobb, jeune boursier Fulbright, tombe amoureux de la France et initie alors les échanges entre étudiants et avocats, qui prendront vite un bel essor. Lors du 15ème anniversaire de leur jumelage, fin 2006, le maire de Nashville, Bill Purcell a conduit une délégation à Caen. Cela fût l’occasion de nombreuses festivités parmi lesquelles un spectacle de marionnettes par la bibliothèque municipale de Nashville et l’inauguration de l’exposition « Nashville à l’époque de Martin Luther King » au Mémorial de Caen.

Alexandria et Caen

Jumelées également en 1991, les villes de Caen et d’Alexandria multiplient les échanges : étudiants, hommes d’affaires, et même marathoniens (marathon de la liberté pour l’une et des Marines pour l’autre) sans oublier depuis peu des « cyber-échanges » par courriel entre maisons de retraites qui devraient bientôt être étendus aux écoles primaires et aux collèges. Tous les ans, une délégation d’Alexandria vient représenter la ville durant la foire de Caen et en octobre, des caennais se rendent à Alexandria pour fêter Halloween.

Etat de Washington: Seattle et Nantes

Les échanges universitaires et professionnels ont été particulièrement développés dans le cadre des liens tissés entre les Universités de Nantes et de Seattle. Le pacte de jumelage entre les deux villes a été signé le 6 septembre 1980. Les principaux axes d’actions sont culturels avec des concerts de jazz, particulièrement à l’occasion du festival d’été “Sur les Sentiers Américains” en 1997, mais ils sont également économiques, universitaires (IREST, ENITIAA, ISITEM, IT, Ecole Supérieure de Commerce) et associatifs. Les principaux partenaires sont les associations Nantes-Seattle et Seattle-Nantes, l’association France-USA, les établissements d’enseignement supérieurs nantais, l’université de Nantes et l’université d’Antioch-Seattle. Pour les années à venir, les perspectives du jumelage entre Nantes et Seattle sont de poursuivre la coopération culturelle et les échanges universitaires, de tisser d’autres liens économiques et de faire participer la ville de Seattle aux “Rendez- Vous de l’Erdre”, des concerts de jazz sur les quais de l’Erdre.